Certaines familles prennent le chemin de l’école-maison par préférence, basée sur :

Un conflit avec le système scolaire :