DOCUMENTS DE SUIVIS

Liens rapides
  • Avis au ministre
  • Projet d’apprentissage
  • Bilan de mi-parcours et état de situation
  • Rencontre de mi-parcours
  • Modes d’évaluations
  • Retrait en cours d’année scolaire

N'oubliez-pas

Pour toutes questions concernant vos relations avec la DEM, n’hésitez pas à nous contacter! Nous sommes là pour servir les familles et vous accompagner dans votre projet d’école-maison.

Échéanciers

Suivi de la progression des apprentissages

AVIS AU MINISTRE

Envoyer l'Avis au ministre sur l'Espace Sécurisé de la DEM et à votre Commission Scolaire.

ATTENTION: Si l’enfant cesse de fréquenter l’école, l’avis doit être transmis dans les 10 jours suivant le retrait de
l’école de l’enfant

PROJET D'APPRENTISSAGE

Envoyer votre projet d'apprentissage sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

ÉTAT DE SITUATION / BILAN DE MI-PARCOURS

Envoyer l'état de situation et le bilan de mi-parcours sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

RENCONTRE DE SUIVI

Participez à une rencontre de suivi avec votre Personne Ressource à la DEM. La date est à déterminer avec votre personne ressource.

ÉVALUATION

Si vous avez choisi le portfolio comme méthode d'évaluation pour votre enfant, le remettre sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

Pour toutes les autres méthodes, conservez les documents qui en résultent, et les remettre à la demande de votre personne ressource. 

BILAN DE FIN DE PROJET

Envoyer votre bilan de fin de projet sur l'Espace Sécurisé de la DEM. Joindre votre portfolio si vous avez choisi cette méthode d'évaluation. 

Retrait en cours d'année scolaire

AVIS AU MINISTRE

Envoyer l'Avis au ministre sur l'Espace Sécurisé de la DEM et à votre Commission Scolaire.

PROJET D'APPRENTISSAGE

Envoyer votre projet d'apprentissage sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

ÉTAT DE SITUATION / BILAN DE MI-PARCOURS

Retrait entre le 1er janvier et le 31 mars

Aucune obligation de remettre un bilan de mi-parcours. Intégrer votre état de situation au bilan de fin de projet en l'envoyant sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

Retrait après le 31 mars Aucune obligation de remettre un état de situation et un bilan de mi-parcours

RENCONTRE DE SUIVI

Vous devrez tout de même participez à une rencontre de suivi avec votre Personne Ressource à la DEM. La date est à déterminer avec votre personne ressource.

ÉVALUATION

Si vous avez choisi le portfolio comme méthode d'évaluation pour votre enfant, le remettre sur l'Espace Sécurisé de la DEM.

Pour toutes les autres méthodes, conservez les documents qui en résultent, et les remettre à la demande de votre personne ressource. 

BILAN DE FIN DE PROJET

Envoyer votre bilan de fin de projet sur l'Espace Sécurisé de la DEM. Joindre votre portfolio si vous avez choisi cette méthode d'évalution. 

Au Québec, l'école-maison est régie par la Loi sur l'instruction publique.

Extrait:

 

4°  reçoit à la maison un enseignement approprié, pourvu que soient remplies les conditions suivantes:

a un avis écrit à cet effet est transmis par ses parents au ministre et à la commission scolaire compétente;
b un projet d’apprentissage visant à instruire, à socialiser et à qualifier l’enfant, par le développement de compétences fondamentales, notamment en littératie, en numératie et en résolution de problèmes, et par l’apprentissage de la langue française, est soumis au ministre et mis en oeuvre par ses parents;
c le suivi de l’enseignement est assuré par le ministre;
d toute autre condition ou modalité déterminée par règlement du gouvernement, notamment celles relatives aux caractéristiques du projet d’apprentissage, à l’évaluation annuelle de la progression de l’enfant et au processus applicable en cas de difficulté liée au projet d’apprentissage ou à sa mise en oeuvre.

Il s'agit d'un simple formulaire à remplir et à transmettre avant le 1er juillet de chaque année afin d'aviser le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), de votre intention de faire l'école-maison. Il doit être transmis sur l'Espace Sécurisé de la DEM et à votre Commission Scolaire.

Vous devez le faire pour chacun des enfants que vous souhaitez éduquer à domicile. 

Formulaire de notification pour l'année scolaire 2019-2020

Au Québec, l'âge pour laquelle la fréquentation scolaire est obligatoire débute à 6 ans et se termine à 16 ans.N'oubliez pas que la maternelle n'est pas obligatoire. L'année scolaire est la période allant du 1er juillet au 30 juin suivant. C’est l’âge de votre enfant au 1er juillet qui déterminera s’il a l’âge de fréquentation scolaire obligatoire. Si votre enfant atteint 6 ans avant le 1er juillet, il doit débuter l’école en septembre ;

  • Si votre enfant atteint 6 ans le 1er juillet ou après, il peut commencer l’école l’année suivante.
  • Si votre enfant atteint 6 ans entre le 1er juillet et le 30 septembre, vous pouvez choisir de : - Attendre l’année suivante avant de lui faire débuter sa première année à la maison ou à l’école ; - Débuter immédiatement la première année à la maison ou à l’école.
Dans le cas où votre enfant a 16 ans, vous devez poursuivre votre enseignement et votre suivi jusqu'à ce qu'il atteigne soit:
  • La fin de l’année scolaire au cours de laquelle il atteindra ses 16 ans ;
  • La fin de l’année scolaire pendant laquelle il recevra un diplôme d’études secondaires du ministère (dans le cas où vous utilisez le programme d’éducation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur).
Lorsque l'une de ces étapes est atteinte, vous n'êtes plus dans l'obligation de soumettre la documentation exigée par le Règlement, puisqu'il n'a plus l'âge de fréquentation scolaire obligatoire. Vous pouvez toutefois conserver les documents de son parcours du secondaire en vue de son entrée à l'université.

La Direction de l’enseignement à la maison (DEM) a demandé que les familles soumettent leur avis, tant à la DEM qu’à leur commission scolaire.

Comme le stipule l’article 3 du Règlement sur l’enseignement à la maison de 2018, “L’avis doit être transmis au ministre et à la commission scolaire compétente au plus tard (…) le 1er juillet de chaque année”. Votre avis doit être transmis à la DEM et à votre centre de services scolaire au plus tard le 1er juillet de chaque année.

Acheminez cet avis comme suit:

  1. À la DEM
    Vous devez transmettre votre avis par voie électronique via le portail consacré à l’école-maison: http://www.education.gouv.qc.ca/commissions-scolaires/aide-et-soutien/enseignement-a-la-maison/.
    Vous devez envoyer un avis pour chacun de vos enfants. Une fois que vous l'avez fait, vous pouvez générer l'avis de déclaration annuelle à transmettre au centre de service scolaire, en cliquant sur le bouton "Avis de déclaration annuelle", situé complètement à droite du nom de votre enfant. Un téléchargement du document se fera automatiquement sur votre ordinateur. Il ne vous restera qu'à signer ce document afin de le transmettre à votre centre de services scolaires. 
  2. À votre Centre de services scolaires
    Vous pouvez envoyer votre avis à votre centre de services scolaires par la poste ou par courriel. Les coordonnées de votre Centre de services scolaires peuvent être trouvées à l'adresse suivante: https://www.fcssq.quebec/centres-de-services-scolaires/membres

    Vous pouvez également appeler votre centre de services scolaires et demander à quelle adresse courriel votre avis doit lui être envoyé. Si vous choisissez de transmettre l’avis à votre centre de services scolaires par courriel, incluez la mention suivante dans votre message : “Veuillez s’il vous plaît accuser réception de ce courriel et de l’avis ci-joint”.

Projet d'apprentissage

Le projet d'apprentissage est une exigence de l'école-maison au Québec. Si vous souhaitez embarquer dans l'aventure de l'éducation à domicile, vous devrez apprendre à préparer un projet d'apprentissage à présenter au Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, plus précisément, à la Direction de l'Enseignement à la Maison (DEM).

Au Québec, l'école-maison est régie par la Loi sur l'instruction publique.

Extrait:

 

4° reçoit à la maison un enseignement approprié, pourvu que soient remplies les conditions suivantes:

aun avis écrit à cet effet est transmis par ses parents au ministre et à la commission scolaire compétente;
bun projet d’apprentissage visant à instruire, à socialiser et à qualifier l’enfant, par le développement de compétences fondamentales, notamment en littératie, en numératie et en résolution de problèmes, et par l’apprentissage de la langue française, est soumis au ministre et mis en oeuvre par ses parents;
cle suivi de l’enseignement est assuré par le ministre;
dtoute autre condition ou modalité déterminée par règlement du gouvernement, notamment celles relatives aux caractéristiques du projet d’apprentissage, à l’évaluation annuelle de la progression de l’enfant et au processus applicable en cas de difficulté liée au projet d’apprentissage ou à sa mise en œuvre.

Le projet d'apprentissage est un document qui décrit :

  • les buts individuels de l’enfant; 
  • les activités; 
  • le matériel et 
  • les mesures de suivi des réalisations de l’enfant.
Le projet d’apprentissage est également un outil.

Un outil pour vous, vos enfants et votre famille:


Il vous aidera à bien déterminer votre mission familiale et vos objectifs à court et à long terme. Il servira à déterminer ce que vous verrez au cours de l'année scolaire avec votre enfant.

Un outil pour vos interactions avec la DEM :


Il servira d'outil de référence lors des différentes interactions que vous aurez avec la DEM au cours de l'année scolaire.

Je souhaite consulter directement le : Règlement sur l'enseignement à la maison

Extraits du règlement


4.
 Le projet d’apprentissage de l’enfant doit:

1°  soit prévoir l’application de tout programme d’études établi par le ministre en vertu du premier alinéa de l’article 461 de la Loi, comporter les activités ou contenus prescrits par le ministre dans les domaines généraux de formation qu’il établit en vertu du troisième alinéa de ce dernier article de même que prévoir la passation des épreuves imposées par la commission scolaire compétente en vertu du deuxième alinéa de l’article 231 de la Loi, selon ce qui serait compris dans les services éducatifs qui seraient dispensés à l’enfant s’il fréquentait une école;


2°  
soit autrement viser l’acquisition d’un ensemble de connaissances et de compétences diverses et, à cette fin, notamment prévoir des activités variées et stimulantes ainsi que l’application des programmes d’études établis par le ministre en vertu du premier alinéa de l’article 461 de la Loi pour les services d’enseignement primaire et secondaire dans les matières suivantes:


a 
une matière visant la langue d’enseignement et une matière visant la langue seconde, selon le choix des parents, l’une en français et l’autre en anglais;
b les matières obligatoires du domaine de la mathématique, de la science et de la technologie et du domaine de l’univers social, choisies parmi celles qui sont enseignées au cours du cycle d’enseignement dans lequel serait l’enfant s’il fréquentait l’école.

Pour l’application du paragraphe 2 du premier alinéa, un contenu visant l’atteinte des objectifs compris au programme de chaque matière doit être enseigné de façon à permettre une progression des apprentissages équivalente à celle applicable par cycle à l’école.

5.Les parents doivent transmettre au ministre un document décrivant le projet d’apprentissage de l’enfant au plus tard:

1° le 30 septembre de chaque année;
2° dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un établissement d’enseignement au cours d’une année scolaire, dans les 30 jours de la date de cette cessation.


Ce document indique notamment les éléments suivants:


1° 
une description de l’approche éducative choisie;
les programmes d’études visés ainsi qu’une description sommaire des activités choisies relativement à ceux-ci;
les autres matières ou disciplines qui seront enseignées ainsi qu’une description sommaire des activités choisies à cette fin;
les autres connaissances et compétences dont l’acquisition est visée ainsi qu’une description sommaire des activités choisies à cette fin;
les ressources éducatives qui seront utilisées;
un plan approximatif du temps qui sera alloué aux activités d’apprentissage;
les nom et coordonnées de toute organisation qui contribuera aux apprentissages de l’enfant ainsi qu’une description de la teneur de sa contribution;
les modalités d’évaluation de la progression de l’enfant qui seront appliquées;
le dernier niveau des services éducatifs que l’enfant a reçus d’un établissement d’enseignement.

6. Le ministre prête assistance aux parents qui le requièrent pour l’élaboration du projet d’apprentissage.

7. Le ministre examine le projet d’apprentissage soumis. Les parents transmettent au ministre tout renseignement ou document pertinent à cet examen.

Si le projet d’apprentissage ne remplit pas les conditions et les modalités applicables, le ministre en avise par écrit les parents en y indiquant les motifs. Cet avis expose des recommandations visant à corriger la situation.
Les parents doivent, dans les 30 jours d’un tel avis, soumettre au ministre un nouveau projet d’apprentissage.

8. Le ministre peut, sur demande des parents d’un enfant handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, le dispenser en partie des dispositions de l’article 4.

 

Lorsque l'on débute l'école-maison, l'élaboration d'un projet d'apprentissage  peut sembler une tâche titanesque.

N'hésitez pas à nous contacter! Nous sommes là pour vous aider.*

Voici un document très intéressant à consulter, qui vous aidera à bien remplir le projet d'apprentissage que vous remettrez à la DEM.

 

Bien que le projet d'apprentissage soit une exigence du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sports, il n'est pas dit que tous les projets d'apprentissage doivent être identiques.

Afin de monter un projet d'apprentissage que vous vous sentirez en mesure de bien mener à terme, nous vous suggérons de prendre le temps de réfléchir aux points suivants, et peut-être même, de mettre vos réponses sur papier. Vous pourrez garder vos réflexions pour vous. Vous n'êtes pas tenus d'en faire part à la DEM. Il s'agit seulement d'un processus de réflexion sur lequel vous pourrez revenir à chaque année, afin de vous rappeler vos motivations, les objectifs qui vous tenaient à cœur et les raisons pour lesquelles vous avez choisis de vous lancer dans l'aventure de l'école-maison.

 

Chaque famille est unique, chaque enfant est unique. C'est pourquoi vous devez bien ciblez vos besoins, et vos objectifs, bien déterminer vos valeurs et votre mission.

1. Définir les objectifs d'ensemble.

Quels sont les objectifs d'ensemble que vous visez en tant que famille et en tant qu'individus ?
Ex:
- Avoir un rythme de vie mieux adapté à vos besoins individuels et familiaux.
- Amener vos enfants jusqu'au terme de leurs études secondaires
- Avoir des apprentissages axés sur les intérêts de vos enfants.
- Aider vos enfants à connaître Jésus
- Faire plus de sport
- Apprendre une nouvelle langue
- Etc..

Voici un article intéressant sur comment établir la mission et la vision de votre famille

2. Définir les objectifs à long terme.

Quels sont les objectifs à long terme que vous visez ?
Il vous faudra ici réfléchir aux objectifs à long terme personnalisés pour chaque enfant, qui leur permettront de développer :
➔ leur personnalité ;
➔ leurs talents ;
➔ leurs capacités.


Quels sont les défis que rencontre chacun d'eux dans les différentes matières ?

Qu'aimeriez-vous qu'ils développent le plus ?

Que croyez-vous qu'ils aimeraient développer d'avantage ?

Vous pouvez aussi les impliquer dans le processus de réflexion !

Où se voient-ils dans le futur ?

Quels objectifs aimeraient-ils atteindre, à travers ce projet d'école-maison ?

Ces deux exercices vous aideront à vous projeter dans l'avenir, et à avoir une meilleure vue d'ensemble de vos objectifs en général, et des raisons qui motivent votre décision de faire l'école-maison. Les objectifs d'ensemble et les objectifs à long terme pourront vous servir au début de chaque année, et tout au long de votre aventure d'école-maison. Vous serez alors prêts à passer à la prochaine étape.

Une fois que vous avez fait ce processus de réflexion, vous pouvez passer aux étapes qui englobent les informations demandées par la DEM.

 

3. Définir les objectifs à court terme.

Quels sont les objectifs à court terme que vous visez pour vos enfants pour l'année en cours, qui  stimuleront

➔ leurs compétences
➔ leurs capacités d’apprentissage
➔ leurs autres aptitudes.

 

Un exemple d'objectif à court terme pourrait être : 

- Apprendre à écrire en lettre attachées 
- Arriver à avoir une discussion de 2 minutes en anglais
- etc.

 

4. Définir les programmes disciplinaires à étudier.

Selon le règlement, voici la liste des programmes disciplinaires obligatoires :

● Français
● Mathématiques
● Autre langue
● science et technologie;
●univers social ( 9 ans et +)

Il est bien évident que lorsque nous faisons l'école-maison, nous touchons à des disciplines qui vont souvent au-delà de ce qui est obligatoire. Par contre, selon le règlement, le projet d'apprentissage que vous remettez à la DEM requière principalement des informations sur les programmes obligatoires.

Il n'est donc pas nécessaire de faire la liste complète de chaque petite chose que vous allez voir dans les disciplines autres que celles mentionnées par le règlement.

 

5. Définir :

a) les apprentissages à acquérir

Selon le règlement, les apprentissages à acquérir sont ceux du Programme de Formation de l'École Québecoise, selon le cycle d'apprentissage de l'enfant. Vous trouverez les apprentissages à acquérir par cycle et par matière dans la section PFEQ de cette page. N'hésitez pas à la consulter !


b) L'approche éducative

Plusieurs approches éducatives s'offrent à vous pour mener à bien votre projet d'école-maison. Familiarisez-vous avec les différentes approches afin de déterminer celle ou celles qui s'adaptent le mieux à votre environnement familial et à vos valeurs. Bien sûr, vous n'êtes pas limités par ces méthodes éducatives, mais elles peuvent vous servir de base et de cadre pour vos activités d'apprentissages. Voici un lien intéressant à consulter sur les différentes méthodes pédagogiques.

 

c) les activités prévues

et Ressources éducatives
6. Définir les méthodes d’évaluation ;

 

Gardez à l'esprit que le Règlement sur l’enseignement à la maison ne donne pas de directives précises sur la forme et l’apparence du projet d’apprentissage, vous avez donc la possibilité de le créer par vous-même, ou d'utiliser un gabarit déjà monté. Si vous êtes membre de la HSLDA, vous avez accès à leur modèle de projet d'apprentissage, remplissage à l'écran, que vous pouvez utiliser. La DEM en fournit également un.

Si vous comptez créer votre propre modèle, nous vous encourageons à le rendre simple et concis, car celui-ci vous servira de document de base tout au long de l'année, dans vos échange avec la DEM. Assurez-vous que le contenu soit conforme à ce qui est exigé par le règlement.

*Si vous avez un enfant ayant des besoins éducatifs particuliers, nous vous encourageons également à contacter la HSLDA sans tarder, afin qu’elle vous accompagne dans la préparation de votre projet d’apprentissage.
Site web: https://hslda.ca/fr/ ,
Courriel: info@hslda.ca
Téléphone : 519.913.0318.

Je souhaite consulter directement le : Règlement sur l'enseignement à la maison


Extraits du règlement

9. Les parents doivent mettre en oeuvre le projet d’apprentissage de l’enfant au plus tard à compter:

1°  du 30 septembre de chaque année;
2°  dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un établissement d’enseignement au cours d’une année scolaire, dans les 30 jours de la date de cette cessation.
10.Les parents peuvent apporter toute modification qu’ils estiment pertinente au projet d’apprentissage soumis.
 
Ils avisent par écrit le ministre de toute modification significative apportée à celui-ci dans les 15 jours.
11. Les parents dressent un état de situation écrit de la mise en oeuvre du projet d’apprentissage et le transmettent au ministre entre le troisième et le cinquième mois qui suivent le début de cette mise en oeuvre.
 
Cet état de situation indique les activités d’apprentissage réalisées par matière ou discipline, le temps approximatif leur ayant été alloué et, le cas échéant, toute modification apportée au projet d’apprentissage.
Malgré le premier alinéa, dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un établissement d’enseignement entre le 1er janvier et le 31 mars, l’état de situation doit être transmis au plus tard le 15 juin suivant le début de la mise en oeuvre du projet d’apprentissage. Dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un tel établissement après le 31 mars, l’état de situation est facultatif.
 
12. Les parents et l’enfant participent à une rencontre de suivi au cours de la mise en oeuvre du projet d’apprentissage de l’enfant.
 
Ils peuvent être accompagnés par la personne de leur choix lors de cette rencontre.
Une telle rencontre peut être tenue à l’aide de tout moyen permettant aux participants de communiquer immédiatement entre eux.
Le ministre avise par écrit les parents du moment et des modalités de cette rencontre au moins 15 jours avant sa tenue.

Pour mettre en œuvre votre projet d'apprentissage, il vous faut tout simplement aller de l'avant avec les objectifs que vous vous êtes fixés. Utilisez les différentes ressources que vous avez choisies pour faire progresser chacun de vos enfants. 

 

Si vous devez apporter un changement important au projet d'apprentissage de votre enfant, vous devez en aviser votre personne ressource à la DEM. 

 

Un changement important serait par exemple : 

  • Cesser des cours de pianos pour des raisons financières
  • Devoir changer de niveau d'étude dans une matière, si vous réalisez que votre enfant a trop de difficultés (enseigner au niveau 2e année au lieu de 3e par exemple)
  •  

Gardez des traces des apprentissages et des progrès de vos enfants. Ils pourront vous servir lors de vos contact avec la DEM.

Je souhaite consulter directement le : Règlement sur l'enseignement à la maison


Extraits du règlement

13. En cas de difficulté liée à la mise en oeuvre du projet d’apprentissage de l’enfant, les parents et l’enfant participent à une rencontre visant à y remédier.
Ils peuvent être accompagnés par la personne de leur choix lors de cette rencontre.
Une telle rencontre peut être tenue à l’aide de tout moyen permettant aux participants de communiquer immédiatement entre eux.
Le ministre avise par écrit les parents du moment et des modalités de cette rencontre au moins 15 jours avant sa tenue.
14. Le ministre prête assistance aux parents en cas de difficulté liée à la mise en oeuvre du projet d’apprentissage et leur soumet des recommandations visant à y remédier.

 

Vous pouvez envoyer votre projet d'apprentissage par la poste à l'adresse suivante : 

Direction de l’enseignement à la maison
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
600, rue Fullum, 8e étage
Montréal (Québec)  H2K 4L1

 

Vous pouvez également l'envoyer via l'Espace Sécurisé de la DEM.

Afin de vous permettre de choisir le type de canevas qui vous convient, l'ACPEQ met à votre disposition les contributions volontaires de certains de ses membres. Voici quelques exemples de canevas qu'ils ont utilisés pour envoyer leurs projets d'apprentissage. 

Exemple 1 

Projet d'apprentissage primaire 1er cycle

Projet d'apprentissage primaire 2e et 3e cycle

Choisir le mode d'évaluation

Selon le règlement, le projet d'apprentissage doit contenir : les modalités d’évaluation de la progression de l’enfant qui seront appliquées ;

 

Chaque parent a donc l'obligation de choisir une forme d'évaluation pour son enfant, parmi les cinq choix suivant : 

  1. Évaluation par la Commission Scolaire de votre territoire ;
  2. Évaluation par un établissement d'enseignement privé ;
  3. Évaluation par un titulaire d'une autorisation d'enseigner ;
  4. Évaluation par une épreuve ministérielle à la Commission Scolaire de votre territoire ;
  5. Portfolio transmis au Ministre.

 

Prenez le temps de bien réfléchir à la méthode qui conviendra le mieux à votre famille.

Vous devrez : 

  • Contacter votre Commission Scolaire pour connaître ses modalités d'évaluation. 
  • Prendre une entente avec eux concernant la méthode d'évaluation. Celle-ci  peut se faire sous différentes formes (examens, portfolio, rencontre, etc.) 
  • C'est un service gratuit.

Vous devrez : 

  • Contacter l'école privée de votre choix pour vérifier s’ils offrent ce service. 
  • Prendre une entente avec eux concernant la méthode d'évaluation. Celle-ci  peut se faire sous différentes formes (examens, portfolio, rencontre, etc.) 
  • Payer pour obtenir ce service.

Vous devrez :

Vous devrez : 

  • Faire la demande à votre Commission Scolaire. Ils sont tenus de vous offrir ce service, selon la loi. Prenez le temps de les contacter dès le début de votre année scolaire, afin de prendre entente avec eux. 
  • C'est un service gratuit.

Vous devrez : 

  • Créer votre propre portfolio et le faire évaluer  par la DEM
  • Joindre votre portfolio au bilan de fin de projet.

 

Pour plus d'information sur le portfolio, rendez-vous sur la section Fin de Projet de cette page. 

Mi-parcours

Bilan de mi-parcours

Selon le règlement :

Le bilan de mi-parcours est un document similaire à votre projet d'apprentissage, quoique beaucoup plus court. La DEM fournit habituellement un canevas. Toutefois, pour l'année 2020-2021, ce canevas n'est toujours pas en ligne. Il le sera sous peu. Le bilan de mi-parcours et l'état de situation sont habituellement envoyés ensemble, dans un même document.

Votre bilan de mi-parcours doit faire « état de la progression des apprentissages de l’enfant et des évaluations réalisées pour mesurer celle-ci ».

Vous devez y décrire le progrès de votre enfant dans chacune des matières obligatoires, selon les objectifs mentionnés dans votre projet d'apprentissage. Vous devez également indiquer de quelle manière vous avez évalué sa progression. Ex:

  • En discutant avec lui, j'ai vu qu'il avait progressé
  • En comparant sa compréhension d'une notion à celle du début de l'année
  • En lui faisant passer un petit examen
  • etc

Il n'est pas nécessaire d'écrire de grands paragraphes. Une ou deux phrases peuvent suffire par matières. Tenez-vous-en à l'essentiel. 

Vous pouvez envoyer votre bilan de mi-parcours par la poste à l'adresse suivante : 

Direction de l’enseignement à la maison
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
600, rue Fullum, 8e étage
Montréal (Québec)  H2K 4L1

Vous pouvez également l'envoyer via l'Espace Sécurisé de la DEM.

État de situation

Selon le règlement :

11. Les parents dressent un état de situation écrit de la mise en œuvre du projet d’apprentissage et le transmettent au ministre entre le troisième et le cinquième mois qui suivent le début de cette mise en oeuvre.

Cet état de situation indique les activités d’apprentissage réalisées par matière ou discipline, le temps approximatif leur ayant été alloué et, le cas échéant, toute modification apportée au projet d’apprentissage.
Malgré le premier alinéa, dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un établissement d’enseignement entre le 1er janvier et le 31 mars, l’état de situation doit être transmis au plus tard le 15 juin suivant le début de la mise en œuvre du projet d’apprentissage. Dans le cas où l’enfant cesse de fréquenter un tel établissement après le 31 mars, l’état de situation est facultatif.

L'état de situation est un document écrit. Il peut s'agir d'un paragraphe qui fait état de la mise en oeuvre de votre projet d'apprentissage jusqu'à ce jour. Selon le règlement, il doit indiquer : " les activités d’apprentissage réalisées par matière ou discipline, le temps approximatif leur ayant été alloué et, le cas échéant, toute modification apportée au projet d’apprentissage."

Vous devez donc y indiquer les activités d'apprentissages que vous avez réalisés dans chaque matière jusqu'ici. Basez-vous toujours sur les activités que vous aviez mentionnées dans votre projet d'apprentissage. 

N'oubliez pas d'y ajouter une indication du temps que vous avez alloués aux apprentissages. 

Encore une fois, soyez bref et tenez-vous-en à l'essentiel.

Vous pouvez envoyer votre état de situation en même temps que votre bilan de mi-parcours, par la poste à l'adresse suivante : 

Direction de l’enseignement à la maison
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
600, rue Fullum, 8e étage
Montréal (Québec)  H2K 4L1

Vous pouvez également l'envoyer via l'Espace Sécurisé de la DEM.

État de situation et bilan de mi-parcours... Une vidéo à écouter !

Animatrice : Sylvie Crasci

Comment gérer nos relations avec les autorités gouvernementales qui assurent le suivi de l’école-maison ? Comment naviguer dans le dédale du système sans trahir l’essence-même de l’école-maison ? Sylvie donnera quelques principes et idées visant à maximiser les résultats positifs pour les familles.
Canevas
Un parent partage avec vous ses canevas personnalisés pour l’état de situation et le bilan de mi-parcours !
Activités vs Compétences ? 
Un document intéressant à parcourir, afin de vous aider à faire le lien entre vos activités de tous les jours et les compétences par matières. 
Lexique
Offert par l’une de nos membres, voici un outil intéressant qui saurra vous inspirer dans le choix des mots que vous utiliserez pour remplir vos documents.

Rencontre de suivi

Selon le règlement :

12. Les parents et l’enfant participent à une rencontre de suivi au cours de la mise en oeuvre du projet d’apprentissage de l’enfant. Ils peuvent être accompagnés par la personne de leur choix lors de cette rencontre.
Une telle rencontre peut être tenue à l’aide de tout moyen permettant aux participants de communiquer immédiatement entre eux.
Le ministre avise par écrit les parents du moment et des modalités de cette rencontre au moins 15 jours avant sa tenue.

Quand :

Selon la loi, votre personne-ressource doit vous aviser au moins 15 jours à l'avance pour vous donner un rendez-vous. Si le moment ne vous convient pas, vous devez l'en aviser afin de choisir une autre date. 

 

Comment: 

Cette rencontre peut se faire en ligne, face à face, par téléphone, bref, par "tout moyen permettant aux participants de communiquer immédiatement entre eux".

Bien que votre enfant ait l'obligation de participer à cette rencontre, vous pouvez décider de l'endroit ou du moyen de communication qui conviendra le mieux à votre famille. 

N'oubliez pas que vous avez également le droit d'être accompagné par la personne de votre choix lors de cette rencontre ! 

La rencontre de suivi a pour but de s'assurer que la mise en œuvre de votre projet d'apprentissage se déroule bien.

Votre personne ressource vous posera des questions par rapport aux objectifs que vous vous êtes fixés en début d'année, et par rapport au progrès de vos enfants. 

Lors de cette rencontre, ayez soin de noter les changements, ou les ajouts qu'elle vous demande de faire.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec ces changements ou ajouts, ou si vous n'êtes pas certains qu'ils soient obligatoires, mentionnez-lui poliment que vous ferez part de ces recommandations à votre association avant de les effectuer.

N'hésitez pas alors à nous contacter !

Nous vous encourageons à être polis et respectueux lors de vos contacts avec la DEM. 

Si votre personne ressource exige certaines choses dont vous n'êtes pas certains d'avoir l'obligation légale, mentionnez-lui poliment que vous allez contacter votre association avant de remplir ces exigences. 

N'oubliez pas que vous avez le droit légal de faire l'école-maison et votre association est là pour vous soutenir. Vous pouvez assister à ces rencontres avec une belle confiance en vous et en votre projet. 

Vous pouvez également profiter du soutien légal de la HSLDA si vous en êtes membre. 

Fin de projet

Bilan de fin de projet

Selon le règlement :

Le bilan de fin de projet est similaire au bilan de mi-parcours.

La DEM fournit habituellement un canevas. Toutefois, pour l'année 2020-2021, ce canevas n'est toujours pas en ligne. Il le sera sous peu. Le bilan de fin de projet et l'évaluation de votre enfant sont habituellement envoyés ensemble, dans un même document.

Votre bilan de fin de projet doit faire « état de la progression des apprentissages de l’enfant et des évaluations réalisées pour mesurer celle-ci ».

Vous devez y décrire le progrès de votre enfant dans chacune des matières obligatoires, selon les objectifs mentionnés dans votre projet d'apprentissage. Vous devez également indiquer la méthode d'évaluation que vous avez choisi pour faire l'évaluation annuelle de votre enfant. 

Soit par : 

  • Une évaluation par un portfolio remis au Ministre
  • Une évaluation par la commission scolaire de votre territoire
  • Une évaluation par un établissement d'enseignement privé
  • Une évaluation par un titulaire d'une autorisation d'enseigner
  • Une évaluation par une épreuve ministérielle administrée par la Commission Scolaire

Il n'est pas nécessaire d'écrire de grands paragraphes. Une ou deux phrases peuvent suffire par matières. Encore une fois, tenez-vous-en à l'essentiel. 

Vous pouvez envoyer votre bilan de fin de projet par la poste à l'adresse suivante : 

Direction de l’enseignement à la maison
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
600, rue Fullum, 8e étage
Montréal (Québec)  H2K 4L1

Vous pouvez également l'envoyer via l'Espace Sécurisé de la DEM.

Portfolio

Si vous avez choisi de faire évaluer votre enfant par un portfolio remis au Ministre, vous pouvez procéder de différentes manières. 

Il peut être en format papier, sous forme de fiches, ou en format numérique (fichier Word, PDF, etc) ou encore en ligne (site web, Seesaw, etc). 

Il doit montrer les activités que votre enfant a faites au cours de l'année. Bien évidemment, vous ne pouvez pas tout mettre ! Nous vous suggérons donc de mettre de côté environ 2 ou 3 preuves d'activités par objectifs, par matières, qui démontre le progrès de votre enfant.  Vous trouvez la liste de ces objectifs par matière, dans le canevas de la DEM pour le projet d'apprentissage.

Vous pouvez également inclure des photos, ou des exemples d'apprentissages qu'il a faits dans le quotidien. 

Nous vous encourageons à participer à nos ateliers sur le portfolio qui seront donnés vers la fin de l'année. Vous pouvez également aller écouter l'atelier sur le portfolio sur la page du Congrès 2020.

Vous pouvez envoyer votre portfolio par la poste à l'adresse suivante : 

Direction de l’enseignement à la maison
Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
600, rue Fullum, 8e étage
Montréal (Québec)  H2K 4L1

Vous pouvez également l'envoyer via l'Espace Sécurisé de la DEM.

Quelle est la différence entre la PDA et le PFÉQ ?

Selon le site du Ministère de l’Éducation (http://www.education.gouv.qc.ca/enseignants/pfeq/):

« Le Programme de formation de l’école québécoise contient un ensemble structuré d’éléments qui permettent la réalisation du projet éducatif qu’il présente. Ses composantes sont ancrées dans les réalités culturelles, économiques, géographiques, historiques, sociales et politiques du Québec contemporain. Le Programme de formation constitue un repère commun à l’ensemble des acteurs scolaires et sociaux. Il s’agit d’un outil du quotidien pour l’enseignant et d’une référence incontournable pour la direction de l’école, l’ensemble du personnel, les membres du conseil d’établissement ainsi que les parents. Sa mise en œuvre repose sur le développement de compétences, c’est-à-dire sur l’acquisition et la mobilisation, par les élèves, de ressources au nombre desquelles se trouvent un ensemble de connaissances admises et partagées. »

En ce qui concerne la PDA (Progression Des Apprentissages), selon le site du Ministère de l’Éducation : 

« La progression des apprentissages constitue un complément à chaque programme disciplinaire en apportant des précisions sur les connaissances (savoirs essentiels) que les élèves doivent acquérir et être capables d’utiliser à chaque année. Il s’agit d’un outil qui est mis à la disposition des enseignantes et des enseignants pour les aider à planifier leur enseignement et les apprentissages que feront leurs élèves. »

Objectifs du Programme de Formation de l'École Québecoise au primaire et au secondaire

Gracieuseté d’une de nos membres, Mme Rachel Bergeron Arsenault a pris le temps de rassembler les « attentes de fin de cycle » du Programme de Formation de l’École Québecoise (PFÉQ), pour les 5 matières obligatoires, au primaire et au secondaire. Vous pouvez télécharger ces documents ici.

Cadre d'évaluation des apprentissages

Vous aimeriez connaître les balises utilisées par le Ministère pour évaluer les enfants selon le PFÉQ ? Consultez le Cadre d’évaluation des apprentissages pour chaque matière. 

En effet : « À la suite des nouvelles orientations en évaluation annoncées par la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le régime pédagogique a été modifié et prévoit qu’à compter du 1er juillet 2011, l’évaluation s’appuiera sur le Cadre d’évaluation des apprentissages. Ce dernier fournit, pour chaque discipline du Programme de formation de l’école québécoise, les balises nécessaires à l’évaluation des apprentissages afin de constituer les résultats des élèves, qui seront transmis à l’intérieur du bulletin unique »

Cadre d'évalution des apprentissages au Primaire

Cadre d'évalution des apprentissages au Secondaire

Veuillez notez que : 

Les renseignements fournis sur cette page :

 sont destinés aux membres de l’ACPEQ;
 sont fournis à titre éducatif et informatif seulement et restent susceptibles de modifications;
 ne constituent pas une démarche ou un mode de traitement exclusif;
 ne remplacent pas un avis juridique informé.

L’ACPEQ ne peut garantir la fiabilité ou la mise à jour des renseignements provenant de sources externes.

L’ACPEQ ne peut être tenue pour responsable de toute interprétation erronée de ces informations.

Veuillez communiquer avec la HSLDA pour tout avis juridique.
Site web: https://hslda.ca/fr/ 
Courriel: info@hslda.ca
Téléphone: 519.913.0318