Anne-Estelle DAL PONT

Plaisir d'apprendre

Anne-Estelle est la co-créatrice du site plaisir-d-apprendre.com, maman à la maison (ou plutôt dans un camping-car) de Djanaé, 9 ans, en instruction à domicile depuis toujours, YouTubeuse, mais aussi romancière. Si aujourd’hui, elle se plaît sous ses différentes casquettes, elle a longtemps été dégoûtée de l’école où, malgré de bons résultats, elle s’ennuyait et avait nourri une peur viscérale de l’échec. Ce n’est qu’après un bac scientifique, deux années de fac à se chercher, un diplôme dans le tourisme, puis le « job de ses rêves » qu’elle a décidé de tout quitter pour s’occuper de sa fille Djanaé. Le choix de vivre au rythme de sa fille a ouvert le champ des possibles sur de nouveaux métiers à exercer de chez soi. Apprendre n’était plus une corvée mais un horizon. De découvertes en révélations, quelque chose est né au plus profond d’elle : faire en sorte que sa fille ne vive jamais les apprentissages comme des chaînes mais comme une richesse. C’est ainsi que le site plaisir-d-apprendre.com est né, il y a 6 ans déjà. Aujourd’hui, Anne-Estelle, son mari Stéphane (sans qui ce projet n’aurait jamais abouti), et Djanaé continuent tous les trois de s’émerveiller sur de nouvelles compétences : l’écriture, la musique et l’art pour la première, le jardin forêt et le dessin 3D pour le deuxième, la lecture, le violon, l’herboristerie et l’équitation pour la troisième. Et tout cela en sillonnant les routes de France dans leur maison roulante depuis deux ans et demi.

Mercredi le 5 mai, 13 h 30

15 façons de cultiver le plaisir d'apprendre

Après avoir vu les 3 obstacles majeurs qui bloquent tout plaisir dans les apprentissages, je vous propose 15 façons de cultiver le plaisir d’apprendre. Ces idées se veulent concrètes et faciles à adapter chez vous, que vos enfants aient 5, 10 ou 16 ans. Si le plaisir n’est pas un but en soi, c’est l’un des trois moteurs qui permettent de déterminer quel(s) choix faire. Je vous propose en conclusion d’aider vos enfants à trouver l’équilibre entre ces trois moteurs psychologiques de choix.