Association Chrétienne des Parents-Éducateurs du Québec

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un projet pour commencer l’automne

Photo by Yuval Zukerman on Unsplash
Photo by Yuval Zukerman on Unsplash
Chères familles,
 
J’espère que vous avez passé un bel été reposant et ressourçant! Pour ma part, j’ai passé un été tranquille (si la vie de famille avec 9 enfants peut être qualifiée de tranquille, hi hi!), et très agréable. Mes enfants n’avaient pas du tout envie de recommencer les apprentissages plus « scolaires » cet automne, alors j’ai eu l’idée de leur proposer une activité pour casser la glace et cela leur a bien plu, finalement.
 
Un thème, plusieurs sujets à explorer
J’ai proposé à mes enfants de faire une recherche sur le thème de la FORÊT et de consigner sur un grand carton des textes et des images sur tout ce qui se rapporte à la forêt, que ce soit les types de roches, les animaux, les champignons, la végétation, le climat, etc. Ils ont fait des recherches dans des magazines (Biosphère, Géo, Débrouillards, Faunetastic, etc.) ainsi que dans des manuels scolaires (ex. Science Tech+, Univers l’Essentiel, Origines, etc.) et ils ont choisi différents sujets qui les intéressaient, comme l’osmose chez les végétaux, la coloration rouge-orangée des feuilles à l’automne, l’érosion des sols, la quantité d’arbres requise pour fournir de l’oxygène à une personne pendant un an, etc.
 
Composer ou copier?
Ma fille de 10 ans a composé elle-même plusieurs textes, comme par exemple sur l’Amazonie, la forêt boréale canadienne, la forêt du Sichuan en Chine, etc. Mes garçons de 13 et 11 ans, qui ont des difficultés considérables en écriture, ont préféré copier des articles trouvés dans des revues et des cahiers d’apprentissages. Même s’ils n’ont pas rédigé les textes eux-mêmes, ils ont eu l’occasion de porter attention aux phrases et aux mots pour éviter les erreurs et ils ont assimilé le contenu étudié.
 
Un peu de couleur…
Les enfants ont aussi feuilleté des journaux et découpé des images montrant de la végétation ou des animaux, pour agrémenter leur assemblage. Ils ont sélectionné des images sur internet qui représentaient les aspects qu’ils avaient abordés dans leur recherche. Un de mes enfants a collé des feuilles d’arbre sur son carton, pour donner un peu de couleur.
 
Des apprentissages pour tous les niveaux
Un sujet de recherche comme la forêt donne la possibilité d’étudier une panoplie de sous-thèmes, qui peuvent tous être abordés sous divers angles. Un tel projet peut convenir pour tout le primaire (avec un peu d’aide pour les premières années du primaire, bien sûr) et même pour le 1er cycle du secondaire. Il est étonnant de voir à quel point les jeunes peuvent acquérir des connaissances variées, simplement en creusant un peu plus sur un sujet. Ils développent aussi des habiletés en graphisme et en organisation de l’espace sur le support choisi, tout en développant aussi… leur patience! Pour aller plus loin, les jeunes pourraient ajouter des versets bibliques à leur travail ou encore effectuer une présentation de leur recherche à un groupe, pour compléter leurs apprentissages.
 
 
Je vous souhaite un automne rempli de belles sorties dans la nature, de rencontres enrichissantes et d’apprentissages aussi variés que les couleurs automnales!
 
 

Articles récents

Mot du président – Janvier 2024

Bonjour à tous!  Je vous souhaite une belle année 2024. Chaque année apporte son lot de joies et de défis différents. Je vous encourage à utiliser ce début d’année 2024 pour réajuster les plans et les priorités de votre famille. Nous sommes souvent trop occupés à faire pleins de choses et c’est un bon moment,

Bonne nouvelle à Noël!

Bonjour chers parent-éducateurs, Au nom du C.A de l’ACPEQ, je tiens d’avance à vous souhaiter un joyeux noël et une heureuse année 2024 sous le regard du Seigneur. Je m’appelle Stéphann Désulmé. Ma femme Yasmine et moi avons quatres enfants agés de 8 à 2 ans, dont deux qui «font l’école-maison». Nous avons rejoint le

« Le citron mal aimé – le pouvoir de la bénédiction »

Il y a quelque temps, j’ai fait une expérience un peu particulière avec mes enfants, que j’ai partagée sur le groupe Facebook Membres de l’ACPEQ (certains d’entre vous l’ont probablement vue). L’expérimentation consistait à prendre deux fruits ou légumes frais identiques (ici, des citrons), à les placer dans deux plats séparés, dans une même pièce,