NOUVELLES DE L’ACPEQ

Titre de l'article

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Chers membres et amis, 

Le contexte difficile dans lequel notre société est plongée cause beaucoup d’incertitude et d’insécurité dans l’ensemble de la population. Pour toutes nos familles membres de l’ACPEQ, qui mettons notre foi et notre confiance en Dieu, cette situation nous cause des soucis également, mais nous avons la grâce d’une espérance éternelle qui surpasse toute espérance terrestre. Nous avons le privilège de trouver appui et réconfort sur une assise solide, notre rocher, le Seigneur Jésus-Christ.

Dans ce contexte, Il me fait plaisir de vous informer des actions et décisions récentes du Conseil d’administration : 

Congrès annuel virtuel 2020

Le CA a voté d’annuler le congrès ‘physique’ annuel à cause de la pandémie et des répercussions potentielles. Par contre, nous tiendrons un congrès virtuel le vendredi 12 juin et samedi 13 juin 2020. Nous sommes persuadés que cette formule nous permettra de rejoindre encore plus de membres. Notamment ceux pour qui le déplacement dans la région de Montréal occasionnait des coûts de transport, d’hébergement et de repas sur la route. Ce congrès virtuel a au moins un côté positif sur ce point : nous devrions être en mesure de l’organiser sans augmenter les coûts. 

Les questions technologiques feront parties des enjeux ! Les personnes engagées dans l’organisation du congrès, et qui avaient déjà entamé leurs préparatifs, vont maintenant s’activer à vous offrir un congrès numérique ! J’en profite pour vous inviter à communiquer avec Sylvie à congres@acpeq.org si vous désirez offrir votre aide pour l’organisation du congrès virtuel.

Nouveau vice-président

Il me fait plaisir, au nom de notre président Ivan Cyr, de vous informer que le CA a voté un nouveau vice-président en la personne de David Maurais. Vous vous rappellerez que David et son épouse Sylvie ont joint le CA en août dernier. Sylvie et David font l’école-maison à leurs 4 enfants. David a lui-même reçu son éducation à la maison, sûrement dans la première génération d’école-maison au Québec.

DEM

La DEM a été largement sollicitée depuis les différentes annonces de fermeture des écoles. Il a été question de l’accès au matériel scolaire, des examens obligatoires, et de bien d’autres éléments devenus incertains avec la pandémie en cours. 

Une chose qui m’apparaît certaine, c’est que cette situation pourrait être avantageuse pour la plupart de nos membres. D’une part, nous n’avons pas à faire de compromis sur l’enseignement que nous donnons à nos enfants. Pour la majorité d’entre nous, la situation actuelle n’a pas ou peu d’impact sur notre capacité à enseigner et sur la qualité de l’enseignement que nous continuons d’offrir à nos enfants. Il n’y aura donc pas de raccourcis pour progresser au niveau suivant contrairement aux enfants scolarisés dans le secteur public. Prions pour que cette situation soit une opportunité par laquelle nos familles brilleront plus que jamais. Prions pour nos interlocuteurs de la DEM qui doivent composer avec de nouvelles contraintes, prions pour nos décideurs politiques, de la santé, de l’éducation, de la sécurité publique et autres autorités qui doivent prendre des décisions difficiles pour la protection et la sécurité de l’ensemble de nos concitoyens.

En terminant

En terminant, ce n’est pas parce que les familles du Québec expérimentent momentanément l’école dans leur maison qu’ils font l’école-maison. Au contraire, rappelons-nous que l’école-maison comme nous le vivons est un mode de vie et un choix de vie totalement différent que de faire l’école à (ou dans) la maison. Pensons-y, il s’agit là de 2 choses complètement différentes ! Mais c’est aussi une opportunité inespérée pour la communauté de l’école-maison de mieux faire connaître ce que nous faisons.

Je voudrais vous laisser sur ces quelques versets du Psaume 121:

Je lève mes yeux vers les montagnes
D’où me viendra le secours ?
Le secours me vient de l’Éternel,
Qui a fait les cieux et la terre.
Il ne permettra point que ton pied ne chancelle ;
Celui qui te garde ne sommeillera point


Soyez bénis,

Patrice Boileau, ing., MBA
Porte-parole
ACPEQ
patboileau@acpeq.org

Bénévoles recherchés

ACPEQ
J'y crois! Je m'implique!

L’ACPEQ est composée de bénévoles dévoués qui contribuent généreusement de leur temps et de leurs talents.

L’implication d’un plus grand nombre de familles au sein de l’ACPEQ fait une différence pour nous permettre d’offrir des services supplémentaires qui supportent nos activités, améliorent le soutien aux membres, et créent une ambiance accueillante dans notre association. Cette implication est particulièrement opportune pour aider à influencer le résultat de la prochaine génération de pratiques dans le domaine de l’enseignement à la maison. Soyez avant-gardistes, soyez bénévoles pour l’ACPEQ.

Partager:

Articles récents

Groupe de soutien en ligne

Les groupes de soutien en ligne de l’ACPEQ existent afin de permettre à tous nos membres d’avoir accès à un groupe de soutien. Il existe actuellement un groupe francophone et un groupe anglophone. 

Il n’y a pas de groupe de soutien dans votre région ? La situation de pandémie vous empêche d’en intégrer un ? Votre horaire quotidien est trop chargé, et vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer pour participer à des activités ? Alors ces groupes sont pensés pour vous ! 

Groupe de prière de l’ACPEQ

À plusieurs reprises la Parole, nous invite à prier.

Par la prière, nous pouvons nous placer devant le trône de grâce de notre Dieu pour lui faire part de notre reconnaissance et de notre amour pour Lui.
Par la prière, nous Lui partageons nos soucis et nos questionnements.
Par la prière, nous acceptons de remettre à Dieu les choses trop grandes pour nous. Nous Lui remettons nos fardeaux et acceptons de Lui faire confiance.
Par la prière, nous développons notre relation avec Dieu, mais également les uns avec les autres, nous supportant dans nos besoins.

Invité du mois

Enseignement des notions académiques, sorties éducatives, tâches, repas, gestion du temps, etc. Toutes ces choses font partie de notre quotidien de parents éducateurs.  Dans la pleine mesure de nos moyens, nous mettons tout en œuvre pour leur permettre de devenir autonomes et responsables afin de leur assurer le meilleur avenir possible. Toutefois, en tant que parents éducateurs chrétiens, nous souhaitons quelque chose de plus pour eux.

Nous écrire